Imprimer cette page

Sur Vișeu de Sus

Sur Vișeu de Sus
La ville Vișeu de Sus est située au nord-est du département Maramureș, dans la dépression Maramureșului, au confluent entre la Vallée Vișeului et la Vallée Vaserului.

La première mention documentaire de la localité apparaît dans l'ouvrage «Diplômes de Maramureș du XIV-XV siècle», par Ioan Mihaly de Apsa, 1900, sous la forme «les deux Visae” (Vișeu de Jos/Bas Vișeu et Moyen Vișeu), données par le roi Ludovic au voïvode Balk de Maramureș. La dénomination commune des deux localités se doit au fait qu'elles sont fondées par les mêmes familles.
La dénomination Vișeu de Sus apparaît pour la première fois en 1385 dans un diplôme mentionné par Mihaly de Apsa, et selon «L'Histoire de Maramureș” par Alexandru Filipașcu, Vișeul de Sus a été nommé «Entre les Rivières» (1594), et a été la propriété des descendants de Ștefan Voïvode.

L'évolution ultérieure de l'agglomération urbaine a lieu après 1770, avec la fondation des centres forestiers où sont apportés, par l'ordre de l'empereur Joseph II, des colons Zipsers de Zips, pour travailler comme ouvriers. Entre 1809 - 1810 le quartier Țipterai est peuplé et se forme.

Les occupations spécifiques dans la localité, telles que l'élevage des bœufs et des moutons, sont restées aujourd'hui des branches importantes de l'activité des paysans, tandis que les ouvriers sont spécialisés en le traitement du bois.

Au cœur de Maramureș historique, la ville Vișeu de Sus est une localité représentative pour Maramureș, autant de la perspective historique que par la richesse des traditions et le patrimoine culturel. Une partie d'une zone ethnographique qui garde plus de légendes, croyances et traditions que l'entière zone de Maramureș, Vișeu de Sus est un représentant significatif pour le foyer de Maramureș, les deux éléments clés: «l'eau» et le «bois» étant définitoires autant pour l'aspect général de la cité que pour les métiers traditionnels.

La richesse de la forêt des montagnes qui délimitent la ville met son empreinte sur la vie locale, étant une partie de la culture et la civilisation de la communauté, le traitement du bois étant une science profonde qui a marqué l'architecture locale. La localisation dans la ceinture de montagnes, relativement isolée du reste du pays, par les conditions de relief typiquement montagne, la zone a gardé certains aspects traditionnels de la vie de Maramureș, et les influences du développement moderne se sont fait sentir plus tard que dans d'autres zones.

La localité Vișeu de Sus a eu une évolution relativement différente du reste de Maramureș, a connu une explosion économique extraordinaire après l'arrivée des mineurs saxons et ensuite des colons de Zips dans la période des années 1770. Ce développement florissant a attiré d'autres colons de Salzburg, Tyrol, Salzkammergut et Gurunden, ce qui a conduit à la consolidation d'une communauté multi-ethnique, en se retrouvant 18 ethnies dans la ville à un moment donné, une base solide pour tisser des histories qui tiennent de la mythologie du lieu.

Beaucoup de traditions et coutumes du lieu sont toujours liées aux Zipsers présents dans la zone. Pour eux, le Noël est toujours la plus importante fête de l'année, raison pour laquelle les maisons sont embellies avec des branches de sapin et toute la communauté se réunit à la veille du Noël pour l'office de Noël qui commence au minuit. Après sa fin, commencent les noëls, coutume à laquelle toute la famille participe et on chante des noëls qui contiennent toujours des mots Zipsers.